Logiciel Isolation, Chauffage norme EN-12-831, Electricité norme C15-100

Accueil » Entreprises générales et gme

Rénovation globale : plusieurs métiers, un interlocuteur unique

Une rénovation globale peut faire intervenir facilement une bonne dizaine métiers du bâtiment différents. L’amélioration des performance énergétiques étant primordiale de nos jours, voyons en priorité ceux qui y sont directement attachés :
  • Isolation, que l’on peut ventiler ainsi :
    • Parois verticales(murs extérieurs à isoler, cloisons intérieures pour réorganiser l’espace),
    • Fenêtres/portes
    • Combles,
    • Sous-sol
  • Ventilation
  • Chauffage (production de chaleur, puis éléments chauffants dans les pièces)
  • Eau chaude
  • Electricité
Pour ne citer que les principaux.
Le problème de la Rénovation globale est d’avoir un maitre d’ouvrage qui veut avoir affaire avec un interlocuteur unique (appelé aussi mandataire commun). Autrement dit, il voudrait fonctionner comme s’il y avait en face de lui une seule entreprise, c’est-à-dire, un interlocuteur unique, un seul responsable, une seule coordination, un règlement commun, …), alors , alors qu’il y en a en fait jusqu’à une dizaine.
En face du maitre d’ouvrage qui voudrait voir l’équivalent d’une entreprise unique, des entreprises, jusqu’à une dizaine, qui souhaitent aussi indépendantes que possible, surtout en termes de règlements, de responsabilités, et qui ne peuvent pas l’être tout à fait.
Le regroupement d’entreprises du bâtiment peut se faire de différentes façons : groupement pouvant être momentané pour un chantier (GME), ou permanent (GPE). Nous n’aborderons pas directement les questions liées à la forme juridique et les responsabilités, considérant qu’elles sont en dehors de notre objet.
Pour les Entreprises générales, la situation est semblable à celle des groupements d’entreprises, surtout qu’elles ne réalisent pas tous les métiers, elles en sous-traitent. Cependant, la question de responsabilité est plus simple, de même le devis global, …etc.
Il faut, de toute façon, un « chef d’orchestre » dont le rôle est d’être l’interlocuteur unique du maitre d’ouvrage (mandataire commun) et le coordinateur entre les intervenants.
Admettons le choix de l’interlocuteur unique résolu, les difficultés restent :
  • Le choix des entreprises intervenantes (pour un GME)
  • Le devis : le client voudra voir un devis global pour un prix global, alors que chaque entreprise remet le sien indépendamment. L’interlocuteur unique doit veiller à ce que personne ne gonfle le sien, car ce serait au dépend des autres. Parfois, le maitre d’ouvrage donne une enveloppe globale, à répartir entre les tranches. Il faut alors gérer les efforts de chacun pour que le devis total entre dans l’enveloppe !
  • Ensuite, la coordination.
Le problème est moindre pour une entreprise générale qui peut plus facilement perdre sur un poste et se rattraper sur un autre. Il n’y a pas là de transfert de bénéfice comme dans le cas des GME.
L’interlocuteur unique est donc aussi le coordinateur entre les intervenants, et il doit éviter les conflits. On a là une idée de la complexité de son rôle.  Il ne suffit pas d’être bons copains pour que ça marche, sans quoi c’est le meilleur moyen de les perdre.
Alors que faut-il ? Réponse : s’appuyer sur des données rigoureuses est nécessaire. Et pour cela ? un logiciel fait pour ça !    

BatimRenov : un logiciel pour l’interlocuteur unique

DESA propose son logiciel BatimRenov, Un logiciel, c’est le support d’une méthodologie. Elle se présente ainsi :

Le plan

La 1ère étape consiste à créer un plan de masse à l’échelle. Le plan dans le bâtiment permet d’y voir plus clair. Et quand ce plan s’obtient très rapidement, sans architecte, en « jouant » avec un télémètre BT, il n’y a pas à hésiter. Comment ? Un clic du télémètre donne la longueur d’un mur ou paroi, mais comme on a l’origine de la paroi et que l’on a associé aussi une direction, à chaque click, on a une nouvelle paroi sur le plan en cours d’élaboration, directement sur l’écran. Nous préconisons de faire les plans dès la préparation des devis (même avant l’acceptation) car de nos jours ils ne coutent pour ainsi dire plus rien ! les métrés sont relevés une bonne fois pour toute. Cela évite, à chaque entreprise intervenante, de reprendre les mêmes mesures pour faire ses devis. Un devis, c’est du temps, donc un coût. Si vous divisez le temps par 2 (par exemple) pour les métrés, et que 4 entreprises en profitent, vous divisez ces couts par 8 ! Les tableaux Excel peuvent en général, être importés directement dans les logiciels de devis.

Les métrés

Avec le plan, on a des métrés précis (sous forme de tableaux Excel) , pour servir à chacun des corps de métier qui auront à intervenir, facilitant grandement les devis.

Les performances énergétiques

On obtient un calcul des déperditions thermiques et puissances de chauffage selon la norme 12-831 :
  • Pour le bâtiment existant
  • Puis pour autant de projet d’isolation (choix de l’isolant, son épaisseur, type de fenêtre, …) jusqu’à ce que l’objectif d’amélioration des performances énergétiques soit atteint.
A chaque projet d’isolation, on associe un carnet de types de parois (choix de l’isolant, son épaisseur pour les parois verticales, type de fenêtre, … etc.) d’une bibliothèque (que l’on peut aussi éditer soi-même), le plan est toujours le même, on clique sur un bouton « Calculer », et on obtient tous les calculs selon la norme, sous forme d’un rapport, et sous forme de tableaux Excel.

Les autres avantages :

Pour le chauffagiste, on a déjà vu, ce sera le plus heureux ! après le «chef d’orchestre». Mais il y a bien d’autres avantages : Avec un plan, vérification visuelle (une erreur se voit tout de suite), Un plan format A3, A2, A1 ou A0 permet de gribouiller des notes de chantiers (et/ou de les reprendre sur le plan numérique si on veut) Par ailleurs, pour les planchers chauffants, il y a besoin de plans. En effet, les zones à couvrir pour chacun des tubes chauffants doit être déterminé par l’installateur, pas par le BE du fabricant qui n’est jamais venus sur place. Avec BatimRenov, (selon les options), le tube est dessiné sur la zone à couvrir et sa longueur est indiquée. Toujours pour l’électricité, contrairement à la pratique promue par certains constructeurs de matériel électrique, il vaut mieux préparer toute l’installation à l’avance sur des plans, obtenir automatiquement le schéma unifilaire complété et le coffret, plutôt que de les saisir le coffret une fois que toute l’installation est terminée. Enfin, les rénovations électriques se font très souvent avec des boites de raccordements d’où partent des gaines, selon un principe assez semblable à celui des pieuvres, et le logiciel aide beaucoup.

Un même logiciel pour tous les métiers

BatimRenov regroupe toutes les fonctions nécessaires à ces différents métiers dans un seul logiciel, assurant toutes les transitions d’un métier à l’autre, en gardant à l’esprit la coordination entre eux. De plus, les listes de matériel présentées par zone et par pièces peuvent être exportées directement dans les logiciels de devis Sage, Ebp, Excel. Le mieux est d’assister à une démo à distance, puis d’essayer : voir aussi :