Plan de masse

Accueil » Plan de masse

Plan Télémétrique : logiciel graphique interactif

On ne conçoit pas d’étude sur un bâtiment neuf sans plan pour de multiples raisons. Et il existe toujours un plan fait par un architecte car c’est obligatoire. En rénovation, c’est différent, on ne dispose pas toujours de plans, ce qui est dommage car le besoin est le même. La raison en est qu’il n’est pas obligatoire et était, jusqu’à présent, compliqué à réaliser. Aujourd’hui, il n’en est plus de même. En combinant l’utilisation d’un télémètre BT (Bluetooth) et d’un logiciel adéquat, le plan ne prend pour ainsi dire plus de temps à faire. Pourquoi ?
        Avant les travaux, vous prenez des relevés de toute façon, et faites un croquis à main levée avec les cotes prise avec votre télémètre.tel que celui-ci :
Maintenant, supposons que vous fassiez la même chose avec un télémètre BT (Bluetooth) en liaison avec un logiciel adéquat. Que se passe t il ? Vous mesurez la longueur d’un mur avec le télémètre. Si la direction du mur a été donnée, l’origine aussi (c’est l’extrémité du mur précédent), le clic du télémètre BT arrive directement et est pris en compte par le logiciel, qui trace le mur en direct sur l’écran du PC. On indique aussi le type de parois de chaque mur (et ouverture) de la pièce pour avoir la largeur et les coefficients thermiques en cliquant sur une liste déroulante :  

  Lorsque l’on a terminé toutes les pièces de l’étage, on en a le plan complet à l’écran : Résultat, on a le plan ci-dessus à l’échelle au lieu du plan à main levée. Et cela n’a pas pris beaucoup plus de temps, peut-être moins.

L’avantage ne s’arrête pas là.

En même temps que le plan et les données pour le calcul des déperditions thermiques, on obtient aussi les métrés enregistrés au format Excel qui serviront pour les devis.

Pour le calcul des déperditions thermiques, il n’y a plus besoin d’effectuer le calcul à la main des surfaces et des longueurs puis ce que le logiciel a enregistrées tous les points du plan et peut donc s’en charger.
 

Implantation de symboles actifs

Le plan tout seul présente un intérêt tout relatif. Ce serait dommage d’en rester là. Car lorsqu’il sert de support pour placer des symboles actifs, il en va tout autrement. Les symboles actifs sont des symboles dotés de caractéristiques telles que les documents nécessaires à l’étude,  à la gestion de chantier, les documents normatif, …etc. pourront être générés entièrement automatiquement. Autrement dit, lorsque implantation des symboles sur le plan est terminée, il suffit d’appuyer sur le bouton correspondant au traitement automatique voulu. Il ne reste plus qu’à interpréter les résultat. Noter aussi que l’utilisateur garde toujours le contrôle sur le travail des algorithmes.

Traitements automatiques

Les traitements automatiques suivants sont un exemple d’utilisation des paramètres que renferment les symboles actifs :
  • Isolation thermique : reprise des dimensions des parois et leur coefficients thermiques
  • calcul des puissances de chauffage selon la norme 12831, dans ce cas, chaque paroi (mur, ouvertures, …) est un symbole actif
  • Electricité : implantation des symboles électriques, liaisons logiques (interrupteur-lampes commandées, …etc.), conduits
  • schéma unifilaire complété
  • vérification de conformité à la norme C15-100
  • Tableau électrique
  • synchronisation avec les logiciels de devis

Aller plus loin avec le Plan renseigné

Le plan et ses symboles actifs permet certains traitements que l’on n’envisagerait même pas s’il fallait tout faire à la main. Par exemple, le schéma unifilaire complété ne peut être obtenu qu’automatiquement à partir du plan renseigné car il serait trop long et couteux à faire à la main. De même pour les calculs de déperditions thermiques intervenant dans la norme 12-831, pour les calculs de longueurs avec les pieuvres, ou les longueurs de tubes pour les planchers chauffants.