DESA logiciels

EN-12-831

Accueil » Actualité » EN-12-831

EN-12-831, la norme des chauffagistes

Le dimensionnement des appareils de chauffage nécessite au préalable un calcul des déperditions thermiques. Les méthodes de calcul de ces déperditions en multipliant la surface (quelquefois le volume) des locaux par un coefficient dépendant de l’année de construction ont été longtemps utilisées. Elles ne sont plus valables, car trop approximatives. Les résultats peuvent varier du simple au double. La norme est la EN-12-831 est la seule qui vaille en matière de chauffage. Ne pas confondre avec la 3CL-DPE pour les audits thermiques. La norme EN-12-831 préconise le calcul des déperditions thermiques :
  • à travers l’enveloppe extérieure pour dimensionner les générateurs de chaleur (pompes à chaleur, chaudières à gaz, granulés, …)
  • pièce par pièce pour dimensionner les émetteurs de chaleurs (planchers chauffants, radiateurs, …).
Il est possible d’effectuer ces calculs avec des logiciels sur Excel gratuits, ou solutions équivalentes. Mais ces solutions sont fastidieuses à mettre en œuvre et chronophages (consommatrices de temps), et en définitive, reviennent très cher à l’usage. Il faut avoir fait une fois une étude complète pour bien comprendre de quoi il s’agit. Cette difficulté réelle explique pourquoi cette norme est utilisée avec réticence. Le logiciel Thermic de DESA apporte la réponse à cette situation. En effet, l’approche de Thermic n’est plus textuelle (multitude de chiffres dans une multitude de cases) mais graphique. Exemple, pour calculer les déperditions thermiques pour une maison en L, construite en 2001 (RT2000), il suffit de retenir le carnet de types de parois RT2000 de la bibliothèque, de dessiner une vue de dessus, 5 minutes. Le logiciel dessine automatiquement le développé des façades (comme le patron de la couturière !) pour vérifier la hauteur des murs et des pignons. Il reste à placer les ouvertures sur les façades et la toiture, un jeu d’enfant avec la souris, 10 minutes. Et c’est tout pour les déperditions thermiques. Les figures ci-dessous aideront à comprendre la méthode.   Ensuite, il faut cocher des cases pour déclarer
  • la façon de chauffer l’eau chaude sanitaire,
  • le type de ventilation,
  • le préchauffage
pour obtenir les puissances de chauffage dont on a besoin pour sélectionner une PAC ou une chaudière. Le calcul pièce par pièce se fait différemment mais de façon tout aussi simple et conviviale. Le logiciel est en mesure d’afficher les déperditions pour chaque étage, chaque pièce, chaque paroi chaque ouverture de la paroi, avec à chaque fois le détail des calculs, principalement les surfaces, et les déperditions. Le résultat global qui intéresse l’installateur de systèmes de chauffage est la somme de toutes ces déperditions. Qu’il s’agisse de calcul des déperditions thermiques à travers l’enveloppe extérieure ou pièce par pièce, l’utilisateur n’a eu qu’à tracer quelques traits avec la souris, et le logiciel a fait le reste ! quelques minutes contre quelques heures ! Rendez-vous sur : https://desa.fr/chauffage et n’hésitez pas à demander une démo personnalisée gratuite et sans engagement.